Histoire et tendance de la cravate

March 12, 2014

 

 

D’où vient la cravate ?

 

C’est une question à laquelle nous, les français, devrions tous savoir répondre.

Car sachez le, la cravate est un accessoire né en France.

 

Sans rentrer dans des détails historiques pompeux, retenez simplement que les cravates ont été inventées par un régiment de hussards croates qui avait été recruté par l’armée du roi Louis XIII lors de la guerre de trente ans (1618 – 1648).

En effet, en Croatie, la tradition voulait que les guerriers emportent avec eux une écharpe, symbole de leur fidélité conjugale et souvenir de leur famille restée au pays.

 

En 1633, le cardinal de Richelieu, forcé de reconnaitre que ces guerriers croates avaient bien des qualités sur le champ de bataille, recommande leur recrutement au sein des armées françaises. Ce sera une sage décision puisque les hussards croates auront combattu pour la France jusqu’à la dissolution de leur régiment durant la révolution.

 

Durant la guerre de trente ans, les hussards croates se sont illustrés par leur courage et leur combativité recevant les honneurs de la part du roi Louis XIV qui nommera leur régiment « Royal Cravate » en 1666.

 

L’écharpe croate a été rapidement adoptée par l’aristocratie française avant de s’internationaliser au Royaume-Uni (l’élégant Charles II, roi d’Angleterre, fut un des premiers Anglais à en porter).

Aujourd’hui, la cravate est mondialement admise comme un élément fondamental du port du costume.

 

Comment se porte aujourd’hui la cravate ?

 

Au-delà de la traditionnelle confection en soie, les cravates se portent aujourd’hui aussi avec des matières comme la laine.

 

 

On note aussi (pour mon plus grand plaisir) le retour de la cravate dite « au crochet » qui est réalisée en tricot de soie et qui selon moi habille parfaitement l’homme. Mais cette renaissance d’un modèle de cravate « has been » depuis le milieu des années 80 s’est faite au prix d’un redimensionnement : la coupe initiale de ces cravates a été abandonnée pour mieux répondre aux standards actuels et a donc été rallongée (traditionnellement elle atteignait difficilement votre nombril).

 

 

Concernant les cravates « traditionnelles », pas de grande évolution au cours des dernières années : la percée des cravates slim s’est essoufflée, on préfèrera désormais des modèles hybrides entre slim et large (les cravates larges ressemblant plus à un bavoir qu’à une cravate élégante…).

 

Concernant les motifs, comme depuis toujours il est de mauvais goût de porter des modèles avec des imprimés. Aujourd’hui, on craque pour des modèles unis, à motif « club » ou modèles à poix. Mais finalement, et comme toujours en terme de style, tout est permis tant que vous êtes à l’aise en le portant (NDR : Je maintiens cependant mon véto sur les modèles imprimés, a fortiori s’ils sont trop fantaisistes).

 

Et vous ? Vous la portez comment votre « Royal Cravate » ?

 

Retrouvez l’ensemble des cravates Blandin et Delloye

Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives