Demi, petite et grande mesure... Apprenez à y voir clair

Autrefois la norme, la confection sur mesure (comprendre grande et petite mesure) a été majoritairement remplacée par le « PAP » (comprendre Prêt-à-porter). Cependant comme vous le savez si vous suivez notre blog, depuis quelques années une nouvelle vision de la mesure se développe fortement avec l’émancipation de la demi-mesure.


Il est désormais possible de vous habiller sur mesure de 200 à 7 000€. Alors qu’entendons-nous par « Sur mesure ».


En soit, on pourrait dire que c’est simplement un vêtement réalisé à partir de mesures prises sur le corps. Mais en fait, c’est bien plus complexe que cela !


Voici donc un petit glossaire des différentes appellations :

  • La confection en série (PAP) :

Un bureau d’étude textile détermine un modèle dans une taille précise. Ensuite, en fonction de ce patronage de base, le bureau réalise des gradations (modifications standardisées du patronage pour en créer un pour chaque taille). Les costumes sont alors réalisés en séries, c’est ce que l’on appelle le prêt-à-porter : un vêtement fini, adapté au plus grand nombre, avec des caractéristiques et un tissu imposés. Le client ne choisit ni le tissu, ni les caractéristiques du costume et la taille est imposée.

Certains vous parleront parfois d’une offre en « semi-mesure ». C’est une appellation qui a une définition floue. Certains l’utilisent pour parler du prêt-à-porter avec les retouches incluses dans le prix. (Une bonne adresse : JONAS & Cie, 19 Rue d’Aboukir qui propose du PAP avec retouches… Mais ils appellent ça du PAP ;))